AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Garnison de l'Île aux Esclaves

avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2408
Equipage : Les Vieux Croutons

Sam 17 Jan 2015 - 11:52


Garnison de l'Île aux Esclaves



A l'heure actuelle, c'est la 69ème division au grand complet qui s'occupe de la sécurité de l'ile. Elle compte 1500 marines (entre 10 et 60 dorikis), dirigés par 130 Caporaux (80 dorikis), eux même sous les ordres de 13 adjudants-chefs (200 dorikis) le tout mené par 1 Colonel (1 000 dorikis), 1 Lieutenant-colonel (800 dorikis), 1 Commandant (600 dorikis) et 2 Sous-lieutenants (300 dorikis)
Peu désireux de jouer les matons, les marines s'occupent essentiellement de la sécurité des cotes et de la ville. La surveillance des champs étant assurés par des contremaitres venus de Saint urea, dont le nombre varie entre huit cents et un millier...





Dernière édition par Archiviste le Lun 2 Fév 2015 - 19:04, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2408
Equipage : Les Vieux Croutons

Sam 17 Jan 2015 - 11:57


Jess "Sourde Oreille" Späre
Colonel




Pardon, vous dites ? Je suis un bon ? Soit, mais je ne crois pas qu'il soit utile
de vous mettre dans des états pareils pour un compliment, mon ami...


Le Colonel Späre souffre d'un problème de surdité sélective : il n'entend pas tout ce qui ressemble de près ou de loin à une insulte ou une critique du moment qu'elle lui soit adressée personnellement, ce qui aurait pu lui donner pas mal de fil à retordre au cours de sa vie s'il ne s'était pas très tôt construit un sens de la probité absolu et incorruptible.

Vétéran de première ligne ayant traversé de bien nombreuses batailles sanglantes, Sourde Oreille est un homme qui n'a jamais perdu foi en sa mission malgré la violence injustifiable desdites batailles, dont la dernière lui coûta un bras. Raison même de sa nomination sur l'île aux esclaves, sur laquelle il a su se faire très rapidement aimer de ses hommes en les aidant à mettre au clair les raisons de leur présence sur l'île. Pour Späre, l'armée doit protéger les côtes ; non pas pour justifier un trafic odieux, mais pour préserver la vie des hommes, qu'ils soient matons ou esclaves. Si des audacieux parvenaient à libérer ces derniers sans la moindre violence, il est très clair pour Späre que rien ne l'obligerait à lever le petit doigt. Et cela, il serait tout à fait prêt à le défendre devant une cour martiale. L'humiliation possible qui en résulterait ne le toucherait pas, de toutes manières. Il est complètement sourd et hermétique aux injures, et la foi qu'il met dans ses actes est infinie.



Niveau évalué :
Dorikis : 1200
PP : +100
PI : 150
Localisation : L'Île aux Esclaves depuis 1616
Créateur du PNJ : Sören Hurlevent

Habiletés/Pouvoirs :
Tireur d'élite, porte toujours sur lui une arme de poing pour chaque occasion.
Ancien boxeur qui cherche une reconversion dans le style de la jambe noire (non sans difficulté).

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1